Le portail de la mobilité des apprentis du réseau

des Chambres de Métiers et de l'Artisanat d'Occitanie

Intéressé par l’aventure ?

Vous devez :

1/ Rencontrer le référent mobilité du CFA pour connaître les conditions et possibilités de départ. Pour connaître la liste des départs prévus, cliquer ici

2/ Remplir le dossier de candidature Ap n’ Go (à télécharger sur le site ou à demander au CFA) et le retourner au référent dûment rempli et signé. L’accord du maître d’apprentissage est obligatoire pour que la candidature soit instruite

Si le dossier est accepté, le réseau mobilité des chambres de métiers recherchera une entreprise d’accueil dans le pays demandé et organisera le déplacement et le séjour à l’étranger. Des cours de langue seront aussi proposés. Enfin, une bourse mobilité sera versée avant le départ pour couvrir les frais de déplacement et de séjour dans le pays.

Pour postuler, il est nécessaire de fournir un CV. Les entreprises des autres pays européens ne connaissent pas forcément la signification des diplômes français et les compétences associées.
Pour vous aider, consultez les fiches conseils de Pôle Emploi International en cliquant ici
Pour créer votre CV, cliquer ici

 

  • 1
  • cuisiniers-groupe
  • DSC03502 - Copie
  • DSC03510
  • DSC03563
  • DSC05181
  • DSC05187
  • DSC05189
  • DSC05195
  • DSC05202
  • DSC05247
  • DSC05253
  • DSC05264
  • DSCN1919
  • DSCN1936
  • DSCN3351
  • DSCN3355
  • DSCN3479
  • DSCN3519
  • DSCN3529
  • 103
  • 262091_2192367609740_1263637611_32596611_4515383_n[1]
  • belgique cfa 2011 059   cfa
  • DSC02520
  • DSC03064
  • DSC03155
Conseil :

Avant de partir, l’apprenti devra quant à lui :

- Vérifier que sa carte d’identité ou son passeport est en cours de validité. Si l’apprenti n’est pas ressortissant d’un pays européen, le référent mobilité engagera les démarches éventuelles avant le départ

- Signer et faire signer à son maître d’apprentissage la convention de placement qui précise les droits et les devoirs de chacun durant la période à l’étranger

- Demander la Carte Européenne d'Assurance Maladie pour bénéficier de la prise en charge des soins médicaux à l’étranger soit en s’adressant à sa Caisse d’Assurance Maladie ou via Améli. Cette démarche est gratuite ; la carte est adressée au demandeur sous 15 jours ; elle est ensuite valable 1 an.

Post-it 

• Constituer une pochette avec tous les documents utiles pour le séjour : convention de placement, coordonnées de l’entreprise, de l’hébergement, numéros utiles sur place, lexique linguistique, plan de la ville… 

• Se munir de :
- Sa carte d’identité ou son passeport
- sa carte de groupe sanguin et tout autre justificatif médical en cas de traitement,
- sa carte d’apprenti pour bénéficier de tarifs préférentiels,

• Vérifier auprès de sa banque les conditions d’utilisation de sa carte bleue à l’étranger

• Contacter son opérateur téléphonique pour vérifier les conditions d’utilisation de son portable à l’étranger et les tarifs. Dans la mesure du possible, il est préférable d’acheter des cartes pré-payées sur place.

• Pendant le séjour, conserver tous les justificatifs de dépenses pour justifier de l’utilisation de la bourse de mobilité et remplir et faire signer les documents d’évaluation de la période de mobilité.

Mais aussi • Se renseigner sur la région où l’on va séjourner : lien avec les mémos pays + lien site "Voyager en Europe"                                                                              

• S’intéresser à son métier dans le pays demandé

• Contacter les apprentis qui sont déjà partis auparavant